ne le prenez pas personnellement – staging

avant et après

avant et après

Comme votre maison devient un produit dès sa mise sur le marché, il faut faire en sorte qu’il soit celui que les acheteurs s’arrachent comme si c’était le dernier-né d’Apple.  Et pour ce faire, rien de tel qu’un bon petit staging, un mot qui a son pesant d’or dans le monde de l’immobilier.  Déjà vieillot puisqu’il date des années ’70 dans les pays anglo-saxons, le staging est un concept de séduction qui signifie littéralement ‘mise en scène de la maison’ avec tout ce que cela comporte:

  • c’est transformer sa maison en un petit trésor, digne d’un catalogue, qui mettra l’eau aux babines de l’acheteur
  • c’est redéfinir l’aménagement, revaloriser le potentiel des espaces, redistribuer le mobilier et harmoniser le décor
  • c’est une mise en lumière de tous les points forts de votre maison
  • c’est créer une ambiance
  • mais c’est aussi désencombrer, dépersonnaliser, ranger et rendre le logement plus neutre.

L’enjeu est d’inciter le futur acquéreur à découvrir le reste du bien, à se projeter dans les lieux et à déclencher le coup de cœur indispensable à l’achat.

Il existe des ‘stageurs’ pro (home stagers ou spécialiste de la valorisation immobilière) qui peuvent vous faire profiter de leur expertise et de leur savoir-faire.  Certains proposent, dans le cadre de leur prestation, la location de meubles et d’objets de déco, le temps de réaliser la vente.   Bien souvent, ils se concentrent sur les pièces qui pèsent le plus dans la balance: l’entrée, la salle à manger, la cuisine et les quartiers des maîtres.

Comme je n’aime pas particulièrement pousser à la dépense inutile, je vous suggère de devenir adepte d’Houzz (il y a aussi une app pour ça), une oasis d’idées et de découvertes pour ceux qui savent prendre les choses en main.  Mais que vous soyez un visionnaire ou pas, les étapes suivantes sont incontournables :

  • nettoyer le logement de fond en combles : un bien immobilier propre paraît sain, donc bien entretenu.
  • ranger et mettre en boite les bibelots et les inutiles de manière à épurer l’espace
  • eliminer toute odeur afin d’accommoder tout acheteur à la truffe sensible
  • repeindre des murs qui seraient de couleurs vives par des teintes plus neutres
  • donner une fonction à chaque pièce : salon, salle à manger, bureau,… doivent être identifiables au premier coup d’œil.
  • et n’oubliez pas de jouer sur la luminosité et l’éclairage : ouvrez stores et rideaux, rajoutez des lumières si besoin.

Coup de bluff ou de blush, tout vendeur qui ne suit pas la tendance, se verra détrôné en un claquement de doigts.  Cette stratégie marketing et commerciale a fait ses preuves dans le monde compétitif de l’immobilier et ses avantages sont indéniables :

  • Mettre le bien en valeur pour le placer au-dessus de la concurrence
  • Donner un retour sur investissement plus rapide
  • Permettre de maintenir votre tarif de vente de départ voire faire l’objet d’une révision à la hausse
  • Aider l’acheteur à se décider plus vite

Eh oui, j’y crois bien que ce ne soit pas nécessairement la solution miracle … il y a encore le plan de localisation ainsi que la qualité de ses écoles, le voisinage, la proximité des services… Voici un petit reportage pour vous mettre à la page : http://www.dailymotion.com/video/x64hu5_home-staging_lifestyle

quand le monde s’arrête

On vient à Atlanta pour son surnom qui vaut des rayons: HOTlanta.  Mais les exceptions sont faites pour s’enneiger.  Alors, après la température printanière d’hier, aujourd’hui, on fait la danse des flocons.  Bien que nous étions avertis, nombreux sont ceux qui n’y croyaient pas – moi en premier.  Pourtant le résultat est là: Atlanta est blanc.  Et avec ce tapis neigeux, viennent les merdes.

  • plus de 900 vols ont été annulés et une centaine sont retardés.  Et ce n’est qu’un début, je suppose.
  • le trafic routier est quasi à l’arrêt depuis des heures … parents devant récupérer leur progéniture, bureaux qui ferment leurs portes.  C’est la cata!
  • on ne compte plus les collisions
  • les voitures abandonnées poussent comme des champignons
  • c’est la file dans les magasins pour du ravitaillement de dernière minute, avec 2011 en tête, on fait ses provisions!
  • un resto ce soir, probablement pas car nombreux ont déposés leurs casseroles
  • certains parents à l’heure qu’il est ne savent toujours pas où sont leurs écoliers car certains districts scolaires ont fait la grossière erreur de ne pas fermer leurs écoles à l’annonce du mauvais temps. Entretemps, ils ont pris la bonne decision pour demain!

Pour les coincés dans la ville de Marietta, la police a un numéro pour vous: 770-794-5334.  Les routiers de Kennesaw peuvent appeler: 770-422-2505.  Les autres … à la guerre comme à la guerre.   Et tout ça, c’est la faute à Léon, qu’on se le dise.   Depuis peu,  les tempêtes hivernales ont leurs propres noms.  26 pour la saison 2013-2014.

Les joyeux lurons qui n’ont pas cours, désolée pour cet effet boule de neige, mais il y aura des jours de récup!  Mais pas demain.

Amusez-vous avec mon slideshow… le manteau blanc convient à certains!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

toi, mon ennemi – lignes électriques

Power lines by Patricia Kalmeijer-2Avant toute chose, sachez que je ne suis pas une experte en la matière, loin de là … Nombreux sont ceux qui me posent des questions quant aux fameuses lignes à (très) haute tension qui trônent dans ces tranchées déboisées parfois bien près de nos habitations.  Je vais donc faire de mon mieux pour vous mettre au courant sur ce sujet.  

Tout d’abord, un mot d’explication sans entrer dans les aspects super techniques puisqu’en fait je n’y connais quasi rien.   La ligne de transmission est un transport d’énergie, par l’intermédiaire de l’électricité, qui se déplace depuis les centrales électriques vers le consommateur.   Ces lignes sont classées selon leur tension de fonctionnement: on va d’ultra haute tension (supérieure à 800 kV) à basse tension (moins de 1,000 volts ou 1 kV).   Les câbles conducteurs,  généralement en alliage d’aluminium, sont nus (non isolés) et suspendus à des supports, pylônes ou poteaux.    Aux approches des pylônes, les lignes sont pourvues d’isolateurs (comme des petites soucoupes)… au plus il y en a, au plus la tension est élevée.   On peut aussi apercevoir des câbles de garde situés au-dessus des conducteurs (sans courant)  qui  jouent un rôle de paratonnerre en attirant les coups de foudre pour éviter une éventuelle surtension au niveau des conducteurs.

Les lignes de transmission à haut voltage émettent des champs électriques et des champs magnétiques.  Là où les champs électriques sont bloqués par de nombreux matériaux de construction et parfois même les arbres, le champ magnétique est plus coquin et s’insinue partout.  Attention,  il n’émet un champ magnétique que lorsqu’il consomme de l’électricité.  Plus le voltage est élevé, plus le champ qui en résulte est puissant.  Plus on est proche de la source, plus il est intense.  Les ondes électromagnétiques de très haute fréquence sont dites ionisantes.

En Géorgie, il semblerait – d’après le site de Georgia Transmission – que nos lignes électriques longue distance sont exploitées à 500kV ce qui les classe dans la catégorie ‘à très haute tension’.  Elles sont quasiment toutes de type aérien vu que les enterrer couteraient une somme très rondelette.

Alors qu’en est-il d’acheter un bien immobilier à proximités de lignes à haute tension ?   Quels sont les points dont il faut tenir compte afin de prendre la meilleure décision ?

  • les effets sanitaires.  Depuis de nombreuses années, la communauté scientifique s’acharne sur le sujet: le lien de causalité entre l’exposition aux lignes à haute tension et le développement de maladies n’a jusqu’à présent jamais été prouvé. Sans être exclue – ou démontrée – les champs électromagnétiques générés par lignes à haute tension sont suspectés d’avoir des effets néfastes sur l’organisme humain.  Mais ne nous faisons pas d’illusions, lignes électriques ou pas, de nos jours, on est tous pollué aux champs magnétiques … qui dit électricité dit champ magnétique.  Le tout est de savoir si on veut se nicher près des grosses sources…
  •  l’impact sur les paysages.  Ces géants de fer  disgracieux ne se sont pas particulièrement en communion avec la nature.  Par contre leur corridor – déboisé – offre aux propriétaires une certaine profondeur à leur jardin …
  • la musique ambiante … Souvent faible, un grésillement/bourdonnement continu se fait entendre et il devient plus perceptible par temps humide, neigeux ou brouillardeux … Les structures quant à elles  peuvent émettre des sifflements plus ou moins aigus selon la force et la régularité du vent traversant les pylônes (bruit éolien).
  • les conséquences environnementales.  Flore et faune en prennent un coup. Il va sans dire que, pour donner un exemple, les vols d’oiseaux ne peuvent qu’être perturbés par ces apparitions cocasses dans leur ciel.
  • son développement.   Il est bien entendu que ce réseau continue à se développer afin d’assurer la répartition de l’électricité sur le territoire.  Georgia Transmission indique sur son site web que, chaque année, 25 à 100 miles de lignes de transmission sont construites ainsi que 5 à 15 centrales.   Ce qui veut dire que si votre propriété se trouve sur leur ligne de tir, vous risquez d’y perdre du terrain (par easement ou eminent domain).  De plus, ces tranchées déjà existantes sont une invitation ouverte pour de futures inventions qui y pourraient y élire domicile.
  • les lois.  De par le Georgia ‘High-voltage Safety Act‘, il  est interdit de travailler à moins de 10 pieds (3 mètres) d’une ligne à haute tension de 750 volts ou plus sans avoir préalablement appelé Georgia 811 (800-282-7411,  ou pour Atlanta 770-623-4344) et pris certaines précautions.  Tandis que pour l’Occupational Safety and Health Administration ces 10 pieds concernent les lignes de 50kV ou plus.  La Géorgie a aussi une loi qui vous oblige à contacter Georgia 811 au moins 48 heures avant de creuser chez vous (piscine, clôture, boite aux lettres,…) … Des représentants des compagnies eau-gaz-électricité viendront placer des petits drapeaux de couleurs là où se situe leurs lignes.  Il faut respecter 24 inches (61 cm) de part et d’autre de la tuyauterie souterraine (ou pas) signalée par de jolis drapeaux en plastique.  Ne commencez pas à creuser avant leur autorisation qui est valable pour 21 jours.  Pour plus d’information: call ‘before you dig law‘.

Un gaussmètre vous donnera une idée du champ magnétique auquel vous êtes exposé mais attention, ces données seront loin d’être aussi exactes que votre poids sur la balance.  Beaucoup d’éléments entrent en ligne de compte tels que votre micro-ondes,  vos écrans d’ordinateur,  vos lampes, …. qui émettent des ondes électromagnétiques.  Sans compter, bien sûr,  la ligne de transmission à cote de chez vous qui n’est peut-être pas utilisée à plein volume …car tout dépend de la quantité de courant consommée.  Alors pour un peu plus de certitude, faites appel à un pro qui viendra vous faire la lecture du champ magnétique de votre propriété: (770) 270-7050.

Conclusion en trois parties:

  1. Est-ce dangereux de vivre à proximité de lignes de transmission à très haute tension?  Nul n’a pu, jusqu’à ce jour, en faire la preuve.
  2. Si maintenant on me pose la question: est-il sain de vivre à proximité de ces lignes?  Me basant sur ma recherche personnelle – qui n’implique que moi – je répondrais: faut-il tenter le diable? Et je pense que les personnes électro-sensibles ainsi que les enfants et les femmes enceintes devraient tenir leur distance.
  3. Et si vous me demandez si j’achèterais une maison à proximité de ces lignes?  Clair et net: non pour toutes les raisons que j’ai citées.  Mais de nouveau, ce n’est que mon opinion personelle et d’agent-immobilier-non-experte en la matière.  A vous de faire votre enquête et de juger par vous-même pour prendre la meilleure décision pour le bien-être de votre famille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

#fafatl

Free Art Friday Atlanta ou #FAFATL est une façon extraordinaire et tout à fait inattendue de faire connaissance avec l’art local.  Le premier vendredi de chaque mois, les artistes d’Atlanta dispersent dans un coin de leur choix, une version miniature de leurs œuvres.  En suivant les indices postés sur Twitter, les chasseurs d’arts se mettent en route et tentent de trouver la pièce en question.  Une fois trouvée, ils peuvent la garder mais il faut répondre via Twitter que l’objet a été ramassé.  L’idée est non seulement de promouvoir d’illustres inconnus et leur créativité  (petit artiste deviendra grand) mais aussi de découvrir de nouveaux endroits.

Ce weekend,  j’ai trouvé un petit bonhomme en bois avec une tête en forme de bloc peint avec le panorama en contre-jour de la ville et la lettre X dans le ciel.  Ci-dessous un diapo de photos postées sur Twitter par les artistes ou ceux qui sont devenu propriétaire d’un petit souvenir en mémoire de Xavier Arnold, un jeune artiste tué d’une balle dans la tête.  #RIPX.

Pour plus d’info sur ce concept super génial, cliquez ici.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

joyeux noël

A vous tous mes très chers lecteurs ainsi qu’à vos aimés, je vous souhaite un très joyeux noël, tout étincelant et resplendissant de bonnes choses.  Et Fitch & Chips et Haggis, qui ont bien voulu poser pour moi, s’adressent à leurs amis canins en leur souhaitant une flopée de bons nonos.

Holiday Dogs by Patricia Kalmeijer

Holiday Dogs by Patricia Kalmeijer

illuminée

Botanical Garden par JP Kalmeijer

Après avoir fait le tour des maisons décorées pour l’occasion, il est temps de sauter dans sa voiture – sans oublier le CD avec la musique de Noël – pour des étalages lumineux des plus impressionnants.  Voici la liste qui vaut le détour :

D’abord, pour la toute première fois à Atlanta: Global Winter Wonderland @ Turner Field.  Un déplacement qui vaut quand même le coup d’oeil.

Pour les blasés qui ont déjà tout vu, un rien plus loin:

Et si une pirouette des plus gracieuses vous tente, essayez-vous aux patinoires saisonnières: skate Atlantic Station ou Centennial Olympic Park Ice Rink.

La photo - une prise de vue par Très Cher – mon époux donc – au jardin botanique revêtu de ses ampoules.  Et pour parfaire votre sortie, pourquoi ne pas commencer par un tour en calèche avant d’errer sur les sentiers du botanique?